Forum - Gastroplastie.com

Gastroplastie,Anneau Gastrique,Sleeve,Bypass,Forum de discussion sur la Chirurgie Bariatrique,Forum du site Gastroplastie.com
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

J'aime mon forum et je le soutiens voir dans la partie ' informatique ' ....J'aime mon Forum ...et je le soutiens.......

Derniers sujets
» bien installee
Jeu 23 Nov - 20:19 par claudie30

» Dr R......IN clinique du Mousseau 91
Dim 19 Nov - 21:32 par claudie30

» Le bonheur !
Jeu 2 Nov - 22:38 par Catfive

» Parcours post opératoire
Lun 16 Oct - 20:44 par claudie30

» c'est la rentree des activites
Dim 15 Oct - 21:37 par Catfive

» compléments alimentaires pour les cheveux
Mar 5 Sep - 20:15 par Bridélice

» aveyron
Jeu 24 Aoû - 17:55 par Catfive

» by pass sur saint brieuc et vous ????
Mer 9 Aoû - 8:22 par Enjoy

» opérer à st brieuc et en pleine forme
Mar 8 Aoû - 8:56 par claudie30

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Sondage
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 23 utilisateurs en ligne :: 4 Enregistrés, 0 Invisible et 19 Invités :: 1 Moteur de recherche

Catfive, claudie30, Poussinette, soleane

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 133 le Lun 14 Jan - 22:47
Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l’adresse de Forum - Gastroplastie.com sur votre site de social bookmarking

Conservez et partagez l'adresse de Forum - Gastroplastie.com sur votre site de social bookmarking
Meilleurs posteurs
claudie30
 
cannelle
 
jojogwada
 
Cocotte57
 
isa4enfants
 
patty44600
 
claudie8562
 
mimi120387
 
PETITEFEE
 
same
 

Partagez | 
 

 Un peu de blues et besoins de vos conseils

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
montagne94
Nouveau
Nouveau
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8
Age : 45
Localisation : creteil
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Un peu de blues et besoins de vos conseils   Dim 5 Nov - 11:58

Bonjour à toutes et à tous,
je voulais juste vous faire un petit coucou, et en profiter pour vous donnez de mes nouvelles.
Et bien opération du 25 avril 2006, après 6 mois j'ai perdu 20kg, je suis contente, malgré tous depuis 2 mois ça a du mal a descendre.
J'ai l'impression de mangé un peu plus qu'au début, et c'est peut-etre ça qui fait la différence.
En plus j'avoue, que je ne sais pas si c'est l'arrivée de l'hiver,mais j'ai un peu le blues. Je continue toujours a voir régulierement la nutrionniste, ainsi que le chirurgien,mais je me demande si je ne devrais pas voir un psy.
En effet bien souvent quand je n'ai pas le moral, j'ai envie de TOUS manger, peut-etre devrais je travailler sur ce comportement alimentaire qui n'est pas le bon me semble t-il.
Alors vous qui avez peut etre un peu plus d'expérience dite moi si vous avez eu des passages un peu difficile, et si vous consultez régulierement un psy, cela vous aides t-ils a progresser.
A très bientot, j'attends vos réponses.
Bises. Montagne94
Revenir en haut Aller en bas
jojogwada
Modérateur
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 8346
Age : 41
Localisation : val de marne
Opération : Bypass
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Un peu de blues et besoins de vos conseils   Dim 5 Nov - 16:48

hello montagne94!!!!!

Tout d'abord, bienvenue.
Je sais que tu es inscrite depuis le mois d'avril mais je t'ai rarement vu sur le site.

C'est super que tu sois revenue parmi nous.

Moi toute nouvelle anneauté depuis le mois de septembre, je ne peux malheureusement pas te raconter mon grand parcours.

Mais par contre, sur les coups de blues je pense que oui .

qui ne connais pas les coups de blues en ce moment je le vis le coup de blues.

Alors effectivement, je pense que le temps joue un role mais y a aussi les soucis de la vie quotidienne et aussi peut etre l'evolution de ton anneau qui ne te satisfait peut etre pas assez.

En tout cas, je ne peux que te conseiller l'importance de la psy , biensur il n'est pas facile de tomber sur la bonne psy mais bon il faut essayer je pense .

en tout cas le forum est la et je pense que l'on peut t'aider moralement a remonter la pente car parler aide parfois beaucoup.

en tout cas bon courage et n'oublie pas tu peux discuter par message privee.

je suis la si tu veu parler

a bientot. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Dom
bavard d'honneur
bavard d'honneur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1738
Age : 54
Localisation : région parisienne
Opération : Anneau de 04/2005 à 04/2009 - sleeve le 4/8
Date d'inscription : 16/04/2005

MessageSujet: Re: Un peu de blues et besoins de vos conseils   Dim 5 Nov - 21:40

mon avis est que le suivi psy est indispensable. imagine toi : on part avec une image (dans les 2 sens du terme) de nous mêmes dégeulasse, on se méprise, on se fait honte
l'amaigrissement fait changer notre corps mais si on n'accompagne pas l'volution en changeant aussi notre esprit, notre vision de nous mêmes ne changera pas. c'est comme ça qu'on peut se retrouver anorexique après avoir été obèse (j'en ai rencontré) parce qu'on se vit toujours comme obèse.

moi je me suis toujours perçue de la même façon, que je pèse 50, 80 ou 130 kg : une baleine visqueuse et répugnante. et si je ne travaille pas le côté psy, ça ne va pas rater cette fois encore, même si je maigris je me vivrai de la même façon.

j'ai commencé depuis peu une thérapie comportementale sur le comportement alimentaire. Mais j'ai d'abord fait pas mal de psychothérapie avant. Je pense que les deux sont nécessaires. à toi de voir

pour le comportement il y a d'excellents psys à l'hôpital St Anne à Paris. la plupart consultent aussi en privé.

je te mets un article que j'avais conservé dans mes archives mais je suis bien embêtée pour en citer la source parce que je ne l'ai pas gardé. Si l'auteur se reconnait, qu'il ou elle me le fasse savoir. On ajoutera les références. Je l'ai trouvé sur Internet il y a longtemps mais je ne sais plus où
j'espère que ça permettra d'alimenter ta réflexion
bises et bon courage
reviens plus souvent, ne t'isole pas ce n'est pas bon.
Revenir en haut Aller en bas
Dom
bavard d'honneur
bavard d'honneur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1738
Age : 54
Localisation : région parisienne
Opération : Anneau de 04/2005 à 04/2009 - sleeve le 4/8
Date d'inscription : 16/04/2005

MessageSujet: Re: Un peu de blues et besoins de vos conseils   Dim 5 Nov - 21:41

La psychothérapie
Identifier les troubles du comportement alimentaire
Lorsque l'on souhaite aborder la partie psychologique de l'obésité et de son traitement, la première étape consiste bien identifier les mécanismes générateurs de l'obésité. L'excès "habituel" de consommation alimentaire se décline selon deux modes.Dans les obésités avec hyperphagie la cause peut être le grignotage, ou une faim inextinguible au cours du repas, ou encore l'amour du "bien manger"... Ici, le trouble du comportement alimentaire est aussi délimité par la société (et les médecins). Ce trouble peut être aussi secondaire à une prescription diététique personnelle ou du médecin: un régime restrictif induit une rupture d'équilibre dans le comportement, qu'il concerne l'alimentation ou non. Ainsi, sans polémique, nous faut-il admettre que nombre de troubles du comportement observés chez l'obèse pourraient n'être que secondaires aux régimes prescrits.La compulsion est la pulsion incontournable vis-à-vis de la prise alimentaire d'un aliment bien défini (sucré ou salé), qui s'accompagne alors d'une sensation de plaisir, même si c'est pour lutter contre une angoisse et si ceci génère de la "culpabilité" (un exemple est le chocolat).Grignotages inter-prandiaux et compulsions sont donc deux aspects habituels du comportement de l'obèse. Les thérapies comportementales de l'obésité, et à sur un autre plan, les réunions au sein de groupes associatifs, ont pour cible ces désordres de la prise alimentaire. Redonner à l'obèse des horaires de repas réguliers est une étape préalable dans sa prise en charge. On sait cependant que la déstructuration ou le caractère anarchique des horaires des repas liées aux modes de vie contemporains, le nombre croissant de repas pris à l'extérieur du domicile, sont des données de fond sur lesquelles les thérapeutiques habituelles de l'obésité viennent s'échouer. Plus banalement, les consommations excessives lors des repas, souvent "traditionnelles" dans certaines familles, sont très fréquemment trouvées à l'interrogatoire des obèses.A part, nous trouvons la boulimie :La boulimie est l'ingurgitation, sans notion de plaisir ni de faim, d'une grande quantité d'aliments indifférents (non sélectionnés selon leur goût) en un temps court (2000 kcal en 15-20 minutes par exemple). Selon que la crise se termine régulièrement par un vomissement ou non, la patiente grossira ou non. En général, ces patients, le plus souvent des femmes, ne sont pas obèses.Ce dernier trouble est donc bien délimité, et il est important de l'exclure du champ de l'obésité. Il ne s'agit pas d'un trait habituel du patient obèse en général, et il répond en règle à une pathologie de nature psychiatrique en soi. Le fait que les obèses eux-mêmes se décrivent comme boulimiques, ou que leur entourage les perçoive comme tels, est a priori du contresens, car les conduites décrites sont en fait des compulsions.

Aspects psychologiques des traitements de l'obésité
La crainte de l'obésité est le moteur principal des régimes. En effet, l'investissement social (et aussi la pression sociale) en faveur de la minceur est tel que la seule pensée ou l'anticipation d'une obésité sont motivantes pour la plupart des patients. Cette motivation l'emporte sur la conscience des risques médicaux encourus, alors que le bon sens médical souhaiterait l'inverse.Les conséquences et les difficultés liées à un geste chirurgical sur l'obésité ne sont pas négligeables. Le rôle d'un médecin psychiatre, préalablement à la chirurgie est d'évaluer les états susceptibles d'être une contre-indication à un geste agressif comme la chirurgie, qui risquerait de les aggraver. Il en est ainsi de certaines psychoses ou d'états limites à risque de décompensation.

La psychothérapie de l'obésité
Les thérapies comportementales sont en vogue surtout dans les pays anglo-saxons depuis les années 70. Leurs principe sont simples, et reposent sur quelques éléments de base : l'auto-contrôle (le " self-monitoring ") , l'établissement de buts spécifiques (par exemple une perte de poids de 500g à un kilo par semaine), et le contrôle des signaux alimentaires extérieurs, ou stimuli. Le rôle du thérapeute est de mettre l'accent sur ces stimuli en les supprimant ou en les redistribuant dans la journée. Un stimulus classique est par exemple la mise en route de la télévision en rentrant chez soi, accompagnée d'un grignotage avant le repas. C'est en grande partie sur ces principes que reposent le soutien proposé par des groupes associatifs (cf chapitre).Sans assigner au psychiatre ou au psychologue un rôle défini formellement à l'avance, la tendance est d'intégrer ces praticiens à une équipe de prise en charge de l'obésité, qu'elle soit hospitalière, en centre de cure, ou tout centre de soins pour obèses. Leur mission est alors d'assister le patient durant la phase d'amaigrissement, mais aussi (et surtout) pendant la phase de maintien de la perte de poids. Les effets d'un amaigrissement intense, tels que ceux qui sont parfois obtenus avec la chirurgie, sont parfois déstabilisants et nécessitent un soutien approprié. Il est ainsi par exemple du classique syndrome de dysmorphohobie, ou dépréciation excessive de son corps (ou de certaines parties de son corps). Savoir gérer un " nouveau corps " n'est évident pour personne, et beaucoup ne peuvent y arriver seuls. A cela peut s'ajouter chez certains patients mal préparés un rejet psychologique d'une chirurgie, qui s'exprime par une intolérance à l'idée d'avoir eu un matériel implanté dans l'organisme (comme avec une gastroplastie), et qui conduit parfois à les réopérer pour ablation de ce matériel.
Revenir en haut Aller en bas
Déborah
bavard intarissable
bavard intarissable
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1202
Age : 34
Localisation : Paris
Loisirs : cinéma, dessin, mes deux chiens
Opération : 27/06/2003 anneau gastrique
Date d'inscription : 20/04/2005

MessageSujet: Re: Un peu de blues et besoins de vos conseils   Ven 10 Nov - 16:20

Moi aussi je suis du même avis que Dom. Le psy, je pense, est très important car il ya beaucoup de personnes obéses qui une fois devenues mince ne se sont pas acceptées dans leur nouveau corps et du coup elles se sont retrouvées en grave dépression.
Je pense que le psy peut t'aidé à t'accepter tout au long de ton amaigrissement.

Mais bon c'est à toi de voir mais je te conseillerais d'aller en voir un
Revenir en haut Aller en bas
montagne94
Nouveau
Nouveau
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8
Age : 45
Localisation : creteil
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: Un peu de blues et besoins de vos conseils   Sam 11 Nov - 11:26

Merci pour vos conseils, et dom merci pour la lecture.
Ces articles m'ont conforté dans l'idée que je doit consulté un psy. Et en plus je vois le dr c. dans quelques semaines je lui en toucherais deux mots, car grace a son expérience, il est toujours de bon conseil.
Je vais donc m'occupée de ça et si j'ai bien compris "les aventures de corto", tout est dans la tete (ou presque).
Je vous donnerais de mes nouvelles.
A très bientot.
Bises. Montagne flower
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un peu de blues et besoins de vos conseils   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un peu de blues et besoins de vos conseils
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Déprime, coup de blues
» Remède contre le petit coup de blues....
» Coup de blues
» Nos besoins
» Petit coup de blues.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum - Gastroplastie.com :: LA VIE DU FORUM :: Utilisation du Forum .-
Sauter vers: